Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 11:12

Maintenant, il me faut tenir jusqu’à ce soir pour diminuer l’effet du décalage horaire. Je n’ai pas vraiment sommeil mais je me sens « comme un brocoli trop cuit » pour user de l’expression de mon ami Karl.

Heureusement, Sydney ne manque pas d’attraits. Après une douche revigorante, j’enfile un bermuda et une chemisette (j’en rêvais depuis des semaines) et nous partons dans la ville.

Choc esthétique au musée d’art contemporain. Fait rare nous dit-on, Annie Leibowitz expose ses photographies. L’exposition met en parallèle ses portraits de célébrités, notamment pour Vanity Fair, et ses photos familiales, y compris celles de la fin de vie de sa compagne.

L’aller-retour entre ces deux mondes prend une forte résonance de franchise. Je ne sais pas pourquoi c’est ce mot qui me vient. En tout cas, l’humanité de ces photos me submergent d’émotion.

Sans doute mon état de fatigue y est-il un peu pour quelque chose mais les immenses qualités de ces photos sont impressionnantes au sens propre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Tobhogan - dans Mes petits bonheurs
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Au bonheur du jour
  • Au bonheur du jour
  • : Mes petits bonheurs quotidiens, quelques petites grognes quand même, quelques citations que j'aime.
  • Contact

Recherche

.

Archives

Articles Récents